L'ostéopathe formé à l'OPP est formé avec précision à la physiologie et les pathologies de la femme enceinte ou en suite de couches, ainsi que du nouveau-né.

Il adapte les techniques ostéopathiques en fonction de l'état de grossesse et sait dans quelle situation s'abstenir de prendre en charge la patiente. 

La prise en charge du nouveau-né se fait toujours en équipe, dès la première consultation, s'il le juge nécessaire, l'ostéopathe va demander un avis médical complémentaire.

Parce qu'un bébé n'est pas un "adulte en miniature", il nécessite une attention toute particulière.

L'Ostéopathie Périnatale et Pédiatrique s'adresse:

- à la femme pendant la grossesse ( à partir du 4ème mois) , puis en suite de couches

- au nourrisson, à l'enfant et l'adolescent

Lors de la consultation de la femme enceinte, l'ostéopathe s'intéressera  au périnée zone de passage lors de l'accouchement.

Il s'occupera préférentiellement du bassin, du diaphragme, de la posture par des méthoses douces et non invasives.

Pour votre bébé (ou enfant), l'ostéopathe va examiner son crâne, l'ensemble du corps par des mobilisations douces.

Il va apprécier sa posture, tester la tonicité et la mobilité de ses membres.

En parallèle, l'ostéopathe sera très attentif au développement neurologique, qui est fonction de l'âge d'enfant.

Durée moyenne d'une Consultation d'OPP: 45 min

Honoraire Consultation d'OPP: 50.00 €

Selon le besoin  ou les attentes de la future maman, un travail en ostéo- ballon peut vous être proposé 

Gwendoline HARTMANN continue à se former et à  s'informer pour être toujours au plus près des besoins et des attentes 

de la future maman, parents, bébé: 

allaitement, motricité-éveil, sommeil bébé, diversification alimentaire-DME, 

communication bienveillante, naturopathie autour de la maternité, réflexologie périnatale et bébé émotionnelle, massage femme enceinte et bébé ... à suivre !

 

Ces consultations ne remplacent jamais le suivi classique par votre médecin, gynécologue ou votre sage-femme.

L’ostéopathie n’est pas pris en charge par la Sécurité Sociale (carte vitale) , ni par la CMU.

Vous devrez avancer les frais de consultation.

Une facture vous sera remise afin que vous puissiez éventuellement être remboursé(e) par votre mutuelle.